Emmanuel Macron à Jean Castex : «Restez cet homme indifférent aux commentaires et aux sondages»

Comme le veut la tradition, le président a remis à son premier ministre la Grand-Croix de l’Ordre national du Mérite, six mois après sa nomination à Matignon. Le chef de l’État en a profité pour glisser quelques messages politiques, révélés par L’Express.

Voilà déjà six mois que Jean Castex a posé ses valises à Matignon. Comme le veut la tradition républicaine, c’est à cette échéance que chaque premier ministre reçoit la Grand-Croix de l’Ordre national du Mérite, qui lui est remise par le chef de l’État. Mercredi, Emmanuel Macron a donc procédé à cette décoration, lors d’une cérémonie à huis clos à l’Élysée.

L’occasion, pour le président de la République, de prononcer un discours aux accents très politiques. «Vous n’avez jamais été un homme de confort mais un homme d’effort. Pas un homme de gestion mais un homme de mission. C’est simple, là où c’est facile, on ne vous trouve pas», a-t-il salué, selon un verbatim révélé par L’Express et confirmé au Figaro.

«Restez ce travailleur acharné»

Emmanuel Macron a assuré que le chef du gouvernement avait réussi à rester proche des Français, alors que l’opposition accuse régulièrement l’exécutif de prendre des décisions depuis Paris, sans tenir compte des territoires. «Certains disent que depuis votre bureau élyséen, que je connais bien, il vous arrivait, (lorsque vous étiez secrétaire général adjoint de la présidence, entre 2011 et 2012, NDLR), de régler par téléphone des problèmes de voirie ou l’attribution de terrasses pour les restaurateurs de votre commune (de Prades). Le terrain toujours, même au cœur du 8ème arrondissement de Paris», a-t-il salué.

Face à la persistance de la crise du Covid-19, le chef de l’État a également donné des conseils à son premier ministre, qui a remplacé le redevenu maire du Havre Édouard Philippe en juillet dernier. «Pour mener à bien ces projets, je n’ai d’autre conseil à vous donner que de rester vous-même, de cultiver les qualités pour lesquelles je vous ai choisi. Restez ce travailleur acharné. Restez cet homme indifférent aux commentaires et aux sondages. Restez ce maire qui se demande toujours ce que la personne croisée sur un marché, en porte à porte ou au stade de rugby le dimanche, dirait de la décision qu’il doit prendre», lui a-t-il lancé. Une nouvelle marque de soutien, qui apparaît comme une réponse aux critiques qui se multiplient. Et qu’Emmanuel Macron avait déjà jugées «indécentes».

Auteur :
Le Figaro
Publié le 7 janvier 2021

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :