Quand Libé instrumentalise Lupin au nom du Bien

ARTICLE. Un papier dans Libération, intitulé « Omar Lupin et Arsène Sy », vante les bienfaits de cet Arsène Lupin, « incarné » (selon Libé) par Omar Sy dans la série « Lupin ». Il « raviverait » l’esprit français de par ses origines. Un plaidoyer pour le multiculturalisme à l’angle … étonnant : car en réalité, l’acteur ne joue pas Arsène Lupin.

Quand Libé instrumentalise Lupin au nom du Bien

“@OmarSy qui incarne Arsène Lupin dans une série @NetflixFR, prouve que l’esprit français a désormais la désinvolture multicolore et la légèreté hybride ”. Voilà comment le compte twitter du journal Libération a présenté le papier du journaliste Luc Le Vaillant, publié le 11 janvier. Et forcément, il a entraîné une volée de commentaires, comme il pouvait s’y attendre.

Sauf que plutôt que de critiquer le fond, les internautes ont souligné l’erreur initiale du journaliste : Omar Sy, dans la série Netflix, n’incarne en aucun cas Arsène Lupin. Il suffit simplement de se plonger dans le synopsis de la série pour le savoir : “Hanté par l’injustice qui a frappé sa famille, Assane veut régler ses comptes en volant un collier de diamants. Mais rien ne se passe comme prévu.” En réalité, le personnage d’Omar Sy ne fait que s’inspirer de celui créé par Maurice Leblanc en1905, auquel il voue un culte depuis que son père lui a offert un exemplaire.

Mais pour Libération il faut bien veiller à cultiver l’ambiguïté de ce texte, dont on devine qu’il a été écrit en réalité bien avant la publication de la série. Car il s’agit ici de livrer un énième pamphlet en faveur du multiculturalisme (le bien), tout en critiquant “les identitaires” (le mal) et les “assignations à résidence”. Une vision du débat binaire, qui n’envisage pas la nuance, l’entre deux. Et forcément, un Omar Sy qui ne jouerait pas Arsène Lupin rendrait le texte bancal. Alors Libération fait fi du réel : l’acteur jouera donc Lupin, peu importe si l’information délivrée au lecteur repose sur ce postulat mensonger.

L’auteur se comble d’aise à imaginer Omar Sy “coiffant le haut-de-forme d’Arsène Lupin et ajustant le monocle du gentleman cambrioleur “, et ce pour 2 raisons : d’une part il est nécessaire que la diversité gagne du terrain « dans le spectacle comme dans l’économie, dans le divertissement comme au cœur des cercles de pouvoir”. Et D’autre part il faut que “ les rôles et les emplois ne soient pas esclaves des couleurs de peau, pour que les responsabilités et les registres se fichent des origines”. On pourrait être tenté de soulever la légère contradiction de la part de l’auteur qui ne cesse de vanter la diversité incarnée par Omar Sy. Pour quelqu’un qui exige que l’on se fiche des origines, ça la fout mal.

L’auteur enchaîne ensuite par ce questionnement : “Pourquoi vouloir réécrire des œuvres pour les faire coller à la normalité actuelle en matière de mœurs ?”, enchainant par ce constat : “on régresse quand les minorités agissantes, mais aussi les majorités ronchonnantes, s’offusquent d’une distribution non conforme”. Les remarques offusquées n’ont eu lieu essentiellement qu’au moment, quelques mois auparavant, où les producteurs ont – sans doute volontairement – joué sur l’ambiguïté du titre “Lupin” et du nom de l’acteur principal. En réalité, peu de personnes ont poussé des cris d’orfraie à l’annonce du synopsis réel qui décorrélait le personnage d’Arsène Lupin de celui d’Assane Diop. Et s’il y a eu des remarques au départ, c’était aussi lié à la volonté d’observer une certaine cohérence dans l’univers d’Arsène Lupin. Le gentleman cambrioleur aurait difficilement pu être noir dans les années 1900. N’en déplaise à ceux qui veulent à tout prix réécrire l’histoire aux crayons de toutes les couleurs.

Luc Le Vaillant enchaine : “Omar Sy semble vraiment se projeter en Arsène Lupin. Il y a là comme l’émulsion d’un esprit français qui perdurerait tout en se ravivant “. C’est ce qu’il y a de bien avec les chantres de la couleur : sous couvert de bons sentiments, ils cachent pour bon nombre, une condescendance guère éloignée de ce racisme qu’ils pourfendent pourtant. Car en quoi l’esprit français a-t-il besoin d’une couleur de peau pour être ravivé ? N’est-ce pas faire injure à Omar Sy, que de penser qu’il ne puisse être l’héritier de cet esprit français, le “raviver“ sans que cela n’ait forcément à voir avec ses origines ou sa couleur de peau ?

La conclusion de l’auteur achève de nous persuader d’une chose : il ne connaît pas Arsène Lupin et ne s’en sert que comme prétexte. Pour preuve, il considère que pour incarner le personnage de Maurice Leblanc (ce qu’il ne fait toujours pas mais bon, on en est plus là) Omar Sy n’aurait pas le : “physique de l’emploi”. Car il imagine : “Lupin en gandin dégingandé, en dandy aristo aux lèvres pincées, en bellâtre freluquet plus agile que musclé”. Sauf qu’en réalité, Arsène Lupin fait de nombreuses allusions dans ses aventures à ses routines sportives quotidiennes : gymnastique suédoise, boxe, lutte japonaise, natation, cyclisme… En soit, Omar Sy aurait pu tout à fait incarner (encore eut-il fallu un bon scenario et de bons acteurs pour l’accompagner, ce qui fait cruellement défaut à la série Netflix) un excellent Arsène Lupin campé au 21eme siècle. Après tout, nos amis britanniques ont brillamment remis aux goût du jour Sherlock Holmes, incarné par Benedict Cumberbatch.

Ce qui est plus intéressant, c’est que Libération – et les détracteurs de la série qui ne l’ont pas regardée – tombe à côté de ce qu’elle peut représenter : les aventures d’un enfant de parents sénégalais, éduqué dans une grande école parisienne, maîtrisant parfaitement la langue française, chantre de la galanterie à la française, qui est passionné par Maurice Leblanc … Un vibrant plaidoyer pour l’assimilation à la Française en somme.

Auteur :
La rédaction
Publié le 12 janvier 2021

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :