Disney + censure ses propres films animés pour « racisme »

ARTICLE. La vaguelette de la Cancel culture est-elle en train de prendre des allures de tsunami ? Disney + n’en est pas à son premier coup d’essai, mais une nouvelle étape vient d’être franchie. Certains classiques du cinéma Disney sont désormais interdits depuis les profils « enfants »

Disney + censure ses propres films animés pour « racisme »

Si vos enfants souhaitent regarder Peter PanLa Belle et le clochard ou Les Aristochats, ils ne pourront plus le faire sur Disney +. La plateforme de streaming a décidé de supprimer aux enfants l’accès à certains de ses grands classiques du monde de l’enfance, considérant que certaines scènes véhiculent des stéréotypes racistes.

Ce n’est pas nouveau, direz-vous ? Si, il s’agit d’un pas de plus dans le sombre univers de la Cancel culture. Auparavant, certains films Disney contenaient déjà des messages de mise en garde à l’adresse des téléspectateurs, avertissant la sensibilité de chacun face à « des descriptions culturelles démodées ». Le géant américain du divertissement va aujourd’hui plus loin puisqu’il vient de bloquer l’accès de ses films aux profils « enfants » de la plateforme. Peter PanLa Belle et le Clochard et Les Aristochats sont toujours accessibles pour les adultes – pour combien de temps ? -, mais accompagné de ce message :

« Ce programme comprend des représentations datées et/ou un traitement négatif des personnes ou des cultures. Ces stéréotypes étaient déplacés à l’époque et le sont encore aujourd’hui. Plutôt que de supprimer ce contenu, nous tenons à reconnaître son influence néfaste afin de ne pas répéter les mêmes erreurs, d’engager le dialogue et de bâtir un avenir plus inclusif, tous ensemble. Disney s’engage à créer des histoires sur des thèmes inspirants et ambitieux qui reflètent la formidable diversité de la richesse culturelle et humaine à travers le monde. »

Deux remarques concernant cet avertissement : d’abord l’énorme tartufferie du propos. « Plutôt que de supprimer ce contenu, nous tenons à reconnaître son influence néfaste » ? Il aurait été plus honnête – mais sans doute moins commercial – d’écrire : plutôt que d’arrêter de gagner de l’argent avec nos films, dont nous déjugeons par ailleurs moralement le contenu, nous préférons nous en tenir à une belle dénonciation de principe et vous prendre pour des imbéciles en jouant sur les deux tableaux. Ensuite, l’atmosphère pré-totalitaire qui plane au-dessus du texte d’avertissement a quelque chose d’effrayant. Tout cela sent un peu trop la prison à barreaux rose bonbon.

L’année dernière, Disney + s’était déjà fait remarquer pour avoir censuré ses propres productions, notamment en floutant les fesses de certains de ses personnages (dans la comédie romantique Splash) ou en supprimant les passages de « drague » supposée dans le générique de Toy Story 2. L’objectif ? Ne pas être accusé de promouvoir le harcèlement sexuel. Tout cela – dont, comme Beaumarchais, nous nous presserons de rire de peur d’avoir à en pleurer -, est très symptomatique de la victoire idéologique de ce que le sociologue Jean-Pierre Le Goff a appelé le « gauchisme culturel » dans lequel il voit une « barbarie douce ». Cette victoire du « sociétal » sur le « social » est flagrante. Car que sont Les Aristochats et La Belle et le Clochard, si ce n’est des contes initiatiques sur fond de lutte des classes ?

Jusqu’où ira Disney + pour donner des gages à l’ère du temps ? Plus très loin sans doute, puisqu’à terme, il ne restera plus rien à censurer. C’est le problème philosophique de fond que devrait se poser à elle-même la Cancel culture, et plus largement la « postmodernité ». S’il n’est qu’un acide qui corrode toute tentative de projet, ne proposant rien d’autre que la censure et le bannissement de ce qui n’est pas lui, ce monde du soupçon permanent est, par essence, inhabitable, donc condamné.

Auteur :
La rédaction
Publié le 21 janvier 2021

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :