Médicament biologique, 3

Médicament biologique

Ces molécules peuvent notamment être directement dérivées du sang et du plasma sanguin humain ou animal, ou être des protéines recombinées, produites par génie génétique à partir d’organismes génétiquement modifiés (dont par exemple des bactéries cultivées en bioréacteurs ou des plantes).

Un organisme génétiquement modifié ou OGM (en anglais, Genetically modified organism ou GMO) est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a été modifié par l’intervention humaine. Selon les définitions européennes, ces modifications doivent être issues du génie génétique

Au sein des biotechnologies, les OGM sont un domaine de recherche qui fait depuis les années 1990 l’objet de nombreux investissements en recherche et développement à partir de financements tant publics que privés. Inexistantes avant 1993, les surfaces cultivées OGM, représentent en 2017, selon l’ISAAA, une association non gouvernementale de promotion des biotechnologies, 189,8 millions d’hectares dans 24 pays, dont près de 53 % dans les pays en développement. Selon le même organisme, le marché du produit final des cultures commerciales de maïs, de soja et de coton est évalué à plus de 186 milliards de dollars en 2017, et à 17,2 milliards de dollars pour celui des semences. Des organisations écologistes estiment cependant que les chiffres concernant les surfaces cultivées sont surévalués.

Le génie génétique est l’ensemble des outils permettant de modifier la constitution génétique d’un organisme en supprimant, en introduisant ou en remplaçant de l’ADN.

Un bout d’ADN retiré par une pince (vision d’artiste).

Nestlé – Le 23 avril 2012, Nestlé acquiert la filiale de nutrition infantile de Pfizer pour 11,9 milliards de $. Nestlé était en compétition avec Mead Johnson et Danone pour le rachat de la filiale de Pfizer.
– Déforestation ; Nestlé n’est pas épargné par le scandale de la fraude à la viande de cheval de 2013. Le 19 février, la branche portugaise du groupe annonce par un communiqué que des tests ont mis en évidence des traces d’ADN de cheval dans un plat de lasagnes congelées transformées à base de bœuf, en France et destinées aux industries de la restauration en France et au Portugal (lasagnes à la bolognaise gourmandes) ; En juin 2009, des produits de Nestlé, faits à partir de pâte à cookies, ont été rappelés aux États-Unis, les produits contenant la bactérie E. coli O157, habituellement associée à des contaminations fécales. Soixante-neuf personnes ont été intoxiquées dans vingt et un États. Nestlé refuse aux inspecteurs alimentaires l’accès à plusieurs documents. Les inspecteurs de la Food and Drugs Administration (FDA) n’expliquent pas comment cette bactérie a pu être présente dans des produits fabriqués à partir de pâte à cookies. Nestlé, qui détient 41 % du marché des pâtes à cookies, avertit qu’il ne faut pas manger cette préparation crue (au risque d’être éventuellement touché par la salmonelle, bactérie affectant les œufs crus). Nestlé a ultérieurement annoncé une reformulation de ses recettes impliquant le remplacement de la farine de blé crue par une farine thermisée ; lai en poudre ; Esclavage ; Utilisation des pays en développement.

Paul Bucke – Depuis 2011, il est en outre membre du conseil d’administration du groupe pharmaceutique Roche. Il est également vice-précisent du conseil d’administration de L’Oréal.

Solvay -> Abbott -> Ilham Kadri.

Auteur :
Miguel Vasquez
Rédacteur
Publié le 23 janvier 2021

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :